Incertitudes, mode de survie

Je n’ai jamais été aussi indécise de publier un texte, croyez-le ou non, je ne savais plus quoi dire. Ce blog qui est bien sûr un moyen de m’exprimer est rempli de textes tellement tristes ces derniers temps! J’essaie de toutes mes forces de retrouver l’aspect positif des choses. Difficile quand les nouvelles sont de plus en plus dévastatrices et que tu te sens concernée.

J’envie les gens insouciants parfois, tant qu’ils ne sont pas personnellement affectés, rien ne les atteint. Qu’importe si tout s’écroule, ils sont aussi joyeux qu’un nourrisson qui découvre de nouvelles sensations. Que du bonheur sous le ciel ensoleillé sur une île qui n’existe que dans les brochures de croisière. Mais non, je ne peux détacher mon esprit de l’immense froideur envahissante que peuvent ressentir les victimes de ce tremblement de terre subissant aussi ouragans continus. Que dire de ces images déchirantes qui nous parviennent de l’Afghanistan! Milliers de personnes sont aux abois, vivant une totale incertitude drapée dans une violence et peur inouïes.

Comment survivre à tout cela? Produire et aussi affronter une pandémie dont les variants mutent aussi facilement que des vêtements de mode! C’est quoi le projet au juste si constamment se lamenter n’est pas une option ? Pour ma part, j’apprécie encore plus les petits détails du moment, la douceur de profiter d’une tasse de café ou simplement parvenir à maîtriser mon anxiété un peu mieux. Un nouveau bouquet de fleurs du supermarché qui donne un si bel éclat à ma table basse, sont des simples choses de la vie qui nous maintiennent dans l’existence. Je ne pense pas qu’il y ait une solution spéciale pour surmonter tous ces crèves cœurs, à chacun sa propre méthode, trouver la et supportons nous.

PS: que faites vous pour combattre vos envies d’achat? Parce que là vraiment, j’ai failli commander un lama 🦙!!!!!!????


2 thoughts on “Incertitudes, mode de survie

  1. Ma chérie t’es pas la seule a vivre cette situation pour ne pas tomber dans la panique j’essaie d’aider mes confrères a travers une organisation et pourtant je suis déjà dans la panique. Je mange mallement donc je prends du poids. L”une des meilleures façons d’evacuer un peu de stress c’est d’ecrire donc ecrivons nos peurs, nos angoisses et nos frustrations merci Sophie.

    Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s